Le programme « Jeunesse en action » est mis en place par l’Union Européenne dans le but de promouvoir le sens de la citoyenneté européenne active, de  développer la solidarité entre les pays et encourager la tolérance entre les jeunes européens de 13 et 30 ans.

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission Européenne. Cette publication n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.

                                                   logo peja

                Jeunesse_en_action 2 Jeunes             logo-jeunesse-en-action

            Titre de l’action:

La radio au service des jeunes pour le respect de leur expression citoyenne dans la démocratie participative locale.

Objectif:

Les jeunes ont un vécu, un regard, des ressentis, des opinions, des idées concrètes ou générales sur leur quotidien, sur leur environnement, sur les besoins à satisfaire, ici et ailleurs, maintenant ou pour le futur. Ils devraient donc être comme tout citoyen des interlocuteurs utiles et nécessaires pour la société et les enjeux du développement durable. Leur implication citoyenne se matérialise parfois localement dans des « conseils ou parlements jeunes ». Là, leur parole peut s’inscrire dans une démarche de démocratie participative officielle. La radio est un moyen performant pour assurer le rayonnement social et une meilleure prise en compte par les populations de leur parole. Ainsi lorsque l’implication des jeunes n’est pas instaurée dans les processus démocratiques locaux, la radio  peut constituer un support fortement pertinent pour leur parole. L’enjeu est donc la reconnaissance du droit à la parole des jeunes mais surtout de leur droit à être écoutés et pris en compte dans la vie publique.

Le projet mettra en synergie des jeunes, les structures participatives locales dans lesquelles ils s’impliquent (ou pourraient s’impliquer) et des radios locales dédiées à l’expression citoyenne et à la communication sociale de proximité leur ouvrant leur antenne et les accompagnant dans le processus de réflexion, de consultation, de connaissance des instances et des modes de prise de décision, d’expression d’idées et de propositions et cherchant à faire écouter et respecter leur pensée, leurs interrogations et leur parole au même titre que celle de tout citoyen.

La méthode repose sur l’échange interculturel, les échanges d’expériences et la mise en situation des jeunes par des actions de communications radiophoniques multilingues de formes variées. A l’issue des 18 mois, les jeunes doivent avoir avancé sur la perception de la diversité européenne à travers le dialogue interculturel, avoir rencontré lors de mobilités leurs partenaires pour échanger sur leurs différentes réalités locales, sur les implications dans la vie citoyenne locale, sur l’importance de faire reconnaître leur parole et leur droit à la parole et les difficultés et opportunités pour y arriver, sur les sujets de la vie locale, les enjeux du développement durable et sur les choix citoyens. Ils cherchent à réaliser  des formes variées d’émissions avec le souci de ne pas laisser seulement la « citoyenneté » à ceux qui maitrisent plusieurs langues.

Ce projet implique, sur 18 mois, 2 structures espagnoles et 2 structures françaises et en prévisionnel plus de 40 jeunes appuyés par 10 professionnels. Le site de coordination est Sillé le Guillaume en France dans le Pays de Haute-Sarthe et les actions se déroulent sur les sites de tous les partenaires, dans les radios et en contact avec leur environnement social et culturel.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Traduction