15184402_cover

Vous pouvez télécharger le livret de compétences

en format PDF (21/29.7): 55 pages

Vous reliez toutes les pages et vous pouvez alors utiliser ce livret

livret compétences radio PDF FRFM fs

Si vous préférez le format édition (livret de format 21/21), celui-ci vous donnera un document avec une meilleure finition

Vous pouvez vous le procurer sur les sites de lulu.com et amazone.com au prix coûtant de 17 € 

 

Version de qualité, non-profit pour les auteurs: 70 pages.

 

http://www.lulu.com/shop/search.ep?keyWords=livret+de+comp%C3%A9tences&categoryId=200179

http://www.lulu.com/shop/eric-lucas/livret-europ%C3%A9en-de-comp%C3%A9tences-b%C3%A9n%C3%A9volat-dans-les-radios-associatives-et-communautaires-en-europe/paperback/product-21808663.html

 

L'équipe de finalisation Eric Lucas, Franck Pohu, Denise Barstow

L’équipe de finalisation
Eric Lucas, Franck Pohu, Denise Barstow

 

 

 

 

 

 

Forma Radio For Me

Quelques documents pour voir dans quel esprit le travail avait été lancé:

Données des rencontres de Sillé et Madrid

————————————————————————————————————

Rapport de la rencontre de Sillé Octobre 2012:

Présents : 10 partenaires, 21 personnes

Fréquence-Sillé, West Dublin, South Dublin, Enlace, LNW, BCB, Higher Rhythm, Eskilstuna, Commit, Orcel

Nova Radio excusée (problème de santé de dernière minute)

Lieu de réunion : salle mise à disposition par la Cité scolaire Paul Scarron et la radio

Organisation et direction des travaux: Eric Lucas

Traduction, interprétariat: Denise Girel

Appui logistique et secrétariat de réunion: Christelle Cochetel-Ferone

 

Ouverture de séance Jeudi 4 à 9h00

 

Intervention :

Monsieur Mune, Proviseur de la cité scolaire présente le collège et le lycée et parle de la radio comme «un formidable objet pédagogique et éducatif ».

Eric : remerciements pour la mise en place et l’accueil. Il évoque les 20 ans de travail intuitif avec la cité qui fonctionne bien.

Pendant l’accueil, projection d’un diaporama

-Bordeaux : 1er moment où parle du projet éducation formelle, informelle

-Conseil régional de Bordeaux

-Florence : réunion de préparation pendant laquelle plusieurs d’entre les participants était présents sauf ceux bloqués par la législation nationale (règles de 8 semaines)

Eric Lucas présente le programme :

-        Pourquoi le projet a été retenu, récapitulatif des grandes lignes

-        Présentation de la région Pays de Haute Sarthe

-        Rappel du paysage radiophonique en France

-        Visite de la radio/ Rencontre avec les salariés

-        Présentation des différentes radios partenaires

-        Accueil de la presse écrite et reportage de la télévision locale

-        Emission en studio/ Eric anime l’émission, Denise fait la traduction et avec un représentant de chaque radio. L’émission dure 1h. Elle est le premier document qui paraîtra et un témoignage visible de cette réunion. Emission en français et en anglais.

-        Visite du studio annexe

-        Fin des présentations des différentes radios

-        Travail sur le projet : Effets attendus du projet/ Les points forts de chaque radio/ Qu’est ce que chacun peut apporter en fonction de sa particularité, démarche d’échange et addition (synthèse sur les conclusions des travaux) des expériences spécialisées : méthode de transmission / Que faire en dehors des réunions/ le calendrier/ Question des effectifs/ Distinction entre les responsables et ceux qui apprennent.

-        Deux types de réunions : collective et bilatérale. Importance des réunions bilatérales. A la fin établir des liens suivants les différentes particularités.

-        Question des frais de coordination, internet, création du livret commun, évaluation propre évaluation par l’agence nationale française, idée d’une évaluation externe.

Programme validé.

Les objectifs généraux du projet

Eric : synthèse des objectifs et découpage

- Education formelle, éducation informelle, éducation non formelle. Chaque pays à des définitions différentes (Florence). L’objectif est d’obtenir une définition commune de ces trois termes.

- Cible les radios associatives, non les commerciales. Objectif est de faire reconnaître le secteur de l’économie sociale dans lequel sont nos radios.

- Reconnaissance et valorisation, il s’agit d’identifier les compétences : travail d’identification, de référentiel.

1 Qu’est ce que les bénévoles acquièrent comme compétences ?

2 Valorisation des compétences : apprentissage, reconnaissance valorisation par rapport aux  instances européennes.

- Evaluation par l’Agence Nationale française sur le projet.

Evaluation collective rédigée en français car c’est le chef de file. On a 90 points sur 100, ce qui témoigne de la confiance de l’Europe sur ce projet, de sa pertinence et de son importance. Un point de vigilance : on s’intéresse aux adultes et en priorité à l’éducation informelle

L’intérêt de l’évaluation révèle les bons côtés de la réflexion et fournit des conseils par exemple sur l’évaluation externe et sur le site internet. Cependant cela crée des obligations. Attention à être vigilant sur ces deux points.

Faire une copie du document d’évaluation pour chaque radio

Agus : pas sûr quand on était à Florence maintenant c’est une obligation d’une évaluation externe. Eric et Agus ont travaillé dessus. Aujourd’hui par rapport à Florence il y a de nouveaux partenaires à prendre en compte.

Historique de la construction du partenariat

Initiative française de Fréquence-Sillé, étaient présents à Florence les deux radios de Dublin, ORCEL, Enlace (Espagne), LNW (Luxembourg), Novaradio, regret des radios anglaises à ce moment-là de ne pas avoir pu venir à cause des 8 semaines. Essayé des  contacts avec le Danemark, la Finlande, la Roumanie. L’Autriche est entrée avec Commit puis la suède. La Roumanie est le seul pays refusé. L’ensemble des pays ont considéré que ce projet était intéressant. Dans trois pays, il y a deux partenaires. Chaque agence gère selon sa propre politique, aucune information objective sur le refus de la Roumanie. Rejet du projet ou du candidat ? Agus ose que « la Roumanie ne reconnaîtrait pas les radios comme des acteurs de l’éducation populaire ».

 

  • Présentation de Sillé le Guillaume par Eric Lucas

Région agricole, élevage de porc, élevage bovin, production laitière, de viande, élevage de volailles (poulet de Loué). Population agricole diminue et les emplois qui se développent  dans les zones rurales sont surtout dans les services. Usine Legrand, groupe américain qui fabrique du matériel électrique. Le Mans ville de  250 000 habitants chef lieu de la Sarthe connu pour son circuit. Métropole régionale Nantes, opposition entre les gens de la mer et les gens de la terre sur la Région  Pays de la Loire.

Vidéo sur le Pays de la Haute Sarthe

Mot sur la notion de pays et de conseil de développement et leur impact sur le développement de l’expression des jeunes, l’action radio étant très lié à l’action de ce parlement jeune. Point très fort de l’implication de la radio.

Visite  de la radio et rencontre avec les permanents : radio locale  associative de territoire mais en milieu scolaire. 11 permanents, dont 5   en CDI, 3 en CDD et 3 services civiques. Spécialisation des fonctions.   Direction bénévole. Financement par le Fonds de Soutien à l’Expression  radiophonique, les collectivités locales (Région, département, pays,  communes..) et la démarche de projet. Organisme de formation professionnelle. Pratiques innovantes en éducation. Studio en Cité scolaire et studio en ville.

Présentation des radios

  • West Dublin Access Radio (Irlande)

Liam Flanagan (station manager) travaille depuis 1 an

Assez grande couverture, travaille avec Barbara administratrice autre radio

80 Bénévoles

4 salariés à temps pleins et 4 mi temps

Société à but non lucratif

Barbara travaille depuis 10 ans à la radio

Zone avec beaucoup de chômage, zone très pauvre qui manque de moyens.

Spécialisé dans la formation travaille avec des gens qui ont des déficiences intellectuelles, qui ont quitté l’école. Handicapés produisent leurs propres émissions

De 8 à 88ans

2 studios 1 en enregistrement 1 diffusion direct

Administrateurs tous bénévoles

Employé forme et encadre les bénévoles plus que pour travailler à la radio

Travail en réseau avec la commune, les écoles.

Objectif : former, divertir, informer.

Dans la presse nationale en Irlande dans les médias, image négative de la commune (drogue, violence) en contrepoint la radio se charge d’informer qu’il y a des choses bien « Des gens biens qui font des choses bien dans notre quartier »

FITAC : une accréditation. La radio donne des formations jusqu’à niveau 3 pour que les jeunes apprennent à faire de la radio et aussi niveau 4.

Le syndicat  national CRAOL: crée des stages de formation.

Essaie de créer des nouvelles formations en ce moment : campagne de formation sur les compétences basiques informatiques. Ils ont 8 ordinateurs portables et se déplacent dans les écoles, maison de retraite. Oui ils sont une radio mais 10% pour la radio et 90% la formation, aussi bien communication basique de téléphone que communication radio jusqu’à apprendre à remplir des formulaires et faire en sorte de créer du lien social entre les bénévoles. Faire des recherches, préparer des interviews.

9h-19h du lundi au samedi diffusion.

« On fait les trois types d’éducation formelle, informelle, non formelle »

Informel : bénévole qui vient et il apprend avec celui qui l’encadre

Non formel : bénévole qui observe et qui apprend sans le savoir

 

  • South Dublin FM (Irlande)

Intervenante : Tina,  manager et présidente de l’association des radios d’Irlande CRAOL.

1986

Licence de diffusion 1999

Financement en 2009

-6 employés : 2 temps pleins 4 partiels et 5 qui sont salariés par l’ANPE (chômeurs longue durée)

-CA 6 personnes qui se retrouvent une fois par mois. Prennent les décisions, responsables de trouver les financements. Par exemple, financement projet intergénérationnel, interview personnes âgées, patrimoine oral

-Financement des radios : Etat subventionne sur projet de 2000 à 30 000 euros seul moyen de financement pour le moment. Agence PABLE paye les salariés

- 100 bénévoles qui font leurs productions et émissions. Payent le stage de formation et après créneau de diffusion. Pas beaucoup de frais mais permet d’impliquer les bénévoles.

-Travail avec personnes âgées, au moins une dizaine d’associations de personnes âgées (200 personnes)

- 7 émissions hebdomadaires créées par des personnes âgées destinées aux personnes âgées. Tina forme des personnes âgées pour utiliser les outils de la radio. 80 bénévoles jeunes, certains impliqués dans le projet intergénérationnel. Beaucoup sont des jeunes qui font une pause dans leur année d’étude, ils viennent faire des stages pour utiliser l’outil radio. Elèves de 15-18 ans ou des jeunes qui font des formations professionnelles, la radio c’est leur stage. 5 qui font des émissions de jeunes hebdomadaires.

-Projet avec école locale : des jeunes interviewent des professionnels qui parlent de leurs métiers.10 écoles émission en cours de diffusion

-Emission de liaison avec la communauté : faire venir associations locales pour parler de leurs activités, activités locales…

-Personnes handicapées qui font une émission : lien fort avec cette population et aussi école avec personnes déficientes qui enregistrent « personnes à besoin particulier ».

-Travail également avec les gens du voyage pour parler de leurs patrimoines oraux, des jeunes qui interroge des vieux gitans. Former les jeunes gitans à la technique d’interview, enregistrement. Autre projet artistique avec eux, plutôt que de les interviewer, ils les forment pour monter leurs émissions à eux. Conan

« Pourquoi gens du voyage et pas gitans » Sédentaire et non sédentaire. Exclure les termes politiquement incorrects.

-        Rappel du partenariat CRAOL et SNRL

 

Pause du midi :

 

  • Présence du Journal « Le Maine Libre » et des « Alpes Mancelles », Michel Quillet Conseiller général ami régulier de la radio qui y apporte un appui essentiel. Il s’exprime sur l’importance des radios associatives et sur la place de Fréquence-Sillé sur le territoire. L’occasion de rappeler l’importance des collectivités, commune, région, département qui participent au financement de la radio. Photos de presse
  • Emission radio en direct de 52 minutes avec un représentant de chaque délégation.
  • Reportage par la télévision locale LMTV
  • Repas puis café en ville avec visite du studio en centre ville de FS

Reprise des échanges

Radio Enlace (Espagne)

Intervenante : Yolanda

Trois employés à temps plein

Toutes les personnes payent pour participer à la radio de 20 euros, mais tout le monde ne paye pas.

Pour les femmes c’est plus difficile de venir à la radio donc c’est la radio qui va à elles. Il y a des formations toutes l’année pour tous les âges et types de personnes.

Définition Formation : Education formelle : école, collège… tout le reste est non formel. Informelle nouveau concept.

Quartier populaire au NE de Madrid, zone de diffusion plus grande que le quartier.

Ex : La radio dans la rue, atelier de radio pour les femmes, Alzheimer, projet avec la Tunisie, stage dans la montagne, stage dans des lycées ou lycées viennent à eux. Atelier intergénérationnel, émission ensemble. Travail aussi avec les populations immigrées. Le point fort est le travail avec les personnes handicapées ; formation, création d’émission.

Organisation de fêtes de quartier. Les bénévoles participent.

 

  • LNW (Luxembourg)

Intervenante : Maisy

La radio se situe dans le lycée avec des jeunes de 12 à 19 ans qui existe depuis 40 ans général et professionnel. Licence de diffusion pour la radio depuis 1991.

Zone rurale en montagne au Nord

Projets communs depuis 98 avec la France

Ville industrielle jusqu’en 70, aujourd’hui beaucoup de chômage. Beaucoup de gens ont quitté la ville et partent dans les villages aux alentours. Population défavorisée rachète maisons, plus de 50 de nationalités différentes, important flux migratoire (Portugal, pays de l’est, Balkans…).

50% des enfants ne parlent pas la langue du pays.

Village : basse et le centre avec le château. Centre social actif. Brasserie de Wiltz

Avant une seule radio au Luxembourg. Maintenant il y a 3 grandes radios. Depuis la loi, radio associative créée par des professeurs intéressés par les « technologies nouvelles ». Héritage du matériel d’une autre radio qui a permis de commencer. Elèves sont formés par des professionnels. Anciens élèves devenus professionnel de la radio, « c’est une vraie réussite ». Un ancien élève est devenu un reporter très connu.

- 2 studios de 12 micros

-Accueil des classes entières donc besoin d’un grand studio

-Diffusion 24/24, musique et émissions presque toute enregistrées sauf les émissions de Sacha. Permet apprentissage des langues étrangères. Radio scolaire et associative intégrée à la commune. Travail avec les handicapés, les gens qui font de la coopération. Grundtvig permettra l’échange et l’apprentissage.

-Projet « Comenius » : multiplexe européens en direct

- 1 employé payé par l’école

-12 000 € de publicité mais cela ne suffit pas.

-subvention du ministère de l’éducation car permet «  apprentissage des langues »

 

  • BCB (Bradford) RU

Intervenant : Dan

BCB crée des productions, travaille avec les jeunes pour les soutenir pour créer leur émission.

Existe depuis 20 ans, 240 bénévoles

Ville avec diversité culturelle, communauté d’Asie du Sud Est (Pakistanaise…) ce qui a beaucoup modifié l’aspect culturel de la ville, entraîne des challenges, difficultés. Comment les communautés interagissent? La radio permet de créer un lien entre les communautés. Objectif: reflèter la diversité culturelle de leurs communes.

20h musiques différentes, le vendredi musique pour danser. Chaque soir a son thème de musique.

-Financement : conseil municipal

Mary s’occupe de tout ce qui est stratégique, directrice

Jeunes: travail sur l’insertion professionnelle, l’idée de se vendre comme une marque.

Travail aussi avec les adultes, on va dans les quartiers défavorisés, projet national sur la valorisation des compétentes financée par une fondation )

- 5 employés à temps plein.

- Importante diversité du nombre de personnes présentant des émissions (record du monde du nombre le plus grand de présentateurs).

Point important : Beaucoup d’émissions différentes

Higher rhythm R-U à Doncaster

Intervenante: Chrissy

Licence de diffusion en 2009

2 radios associatives. Entreprise à but non lucratif qui à trois organismes dont la radio

Programmation par saison.

Bénévoles qui viennent chaque semaine produire des émissions. 7H à 20h

Distinction : thème pour chacun, présentateurs de 14 à 80 ans.

Couvre 225 440 Personnes et il y a environ 58000 auditeurs.

Plus d’auditeurs hommes que femmes, plutôt population défavorisée. Forte présence en ligne. Tout peut être écouté en podcast. Les émissions hebdomadaires sont gardées 1 semaine. Calendrier des événements associatifs. 12% des auditeurs viennent de l’extérieur.

-Formation : contrat avec divers organismes, pas de financement du conseil municipal, cherche des contrats auprès des organismes, propose des projets qui visent des populations spécifiques. Propose des modules de formation avec des cours accrédités par une agence nationale. Plusieurs niveaux de formation reconnus : N1 20h / N2 30 h.

Financement : propose des services aux entreprises, aux organismes comme envoyer des bulletins hebdomadaires, diffuser des concerts, des événements.

A créé son propre système pour tester l’audimat « RADIA ».Utilise beaucoup le site web

Accrédité par le NCFE agence national qui accrédite dans les domaines de formation. Les cours sont basés sur les critères de cette agence. Agence valide.

  • Radio Eskilstuna (Suède)

Intervenant : David, président

- 2 employés à temps plein

- 7 personnes chômeurs qui viennent travailler

A l’ouest de Stockholm. Appartient à l’association à vocation caritative  YMCA.

Peu de radios associatives en Suède, plus de radios nationales, moins de radios commerciales. Radio commerciale arrive dans les 90’s. Des radios associatives appartenaient aux églises ;

Diffuse de 9h-18h musique, info locale, émissions internationale, beaucoup d’auditeurs en Turquie.

Impact important pour eux du Grundtvig. En dehors de Stockholm peu de radios

Financement : 8 min par h de publicité / Subvention du conseil municipal/ Contrat pour embaucher des chômeurs. Travail avec les chômeurs longue durée payés par équivalent de l’ANPE pour les former « 20-30 euros par personne par jour. Etat et municipalité financeurs principaux contre service rendu

Difficulté : chômeurs problèmes psychologiques, difficulté de motiver les chômeurs

  • Commit.at (Autriche)

Intervenant : Helmut

Organisme de formation.

-CA bénévole, Institut national de formation continue/Professeur/

-En Autriche 14 radios associatives et 3 télés associatives

-Forme radio et télé, formation a très bas coût. Radio propose des formations complémentaires. 16 séminaires de 2 jours par ans. Plusieurs employés de radios différentes lors des séminaires dans le but de développer des projets et des compétences. But : créer des formations plus homogènes.

-Organisme fait des recherches en formation. Ex séminaire : Présentation d’un livret de formation avec toutes les radios associatives, ils ont créé ce livret, (analyse du paysage médiatique…).

-Financement : subvention de 3 millions (note à vérifier?) pour toutes les radios. Critères : programme, recherche, formation qui regroupe les 90% de la formation.

-Projet de recherche pour voir comment les radios mettent en place l’apprentissage radio.

-But : que l’univers de l’éducation formelle rencontre les formations radios, améliorer la qualité des radios, mise en lumière des points importants pour toutes les radios. Ouverture aux exclus.

  • ORCEL (France)

Intervenant : Agus

-Organisme de formation

-pas de salarié, une volonté : utiliser les compétences des professionnels et bénévoles des radios

-Les formateurs sont payés

-Créée par le SNRL, syndicat qui assure le lobbying et la défense des radios. Regroupe les radios comme structures employeuses de l’économie sociale    .

-But : répondre aux besoins des radios, formation salariés et bénévoles, accompagnement soit face aux difficultés ou pour le développement (trouver une fréquence, plan de trésorerie…), expertise (rapport externe Grundtvig …analyse comparative des différents pays qui participent)

-Pas de formation technique

-5 formations : aide aux financements auprès du ministère de la culture (garantie des emplois)/ Droit social/ Radio numérique (RNT)/ Obligation d’un bénévole président d’une radio association/ Diversification des ressources (trouver d’autres financements)

-ORCEL se déplace dans les régions.

Michelle est membre de la commission du fond de soutien nommé par le ministre de la culture. Elle défend les projets des radios. 600 radios ont droit à cette aide. 300 ont droit au delà des 40 000 euros évalué par rapport au budget, à une aide sélective selon un barème qualitatif. Représente 50% du financement. Beaucoup de professionnels dans les radios françaises (moyenne 3, 4 salariés). Les projets sont évalués sur leurs impacts sur la communauté. C’est ce qu’on fait qui est financé par les projets mais il faut apporter la preuve de ce qu’on fait. C’est un gros travail pour les radios

Beaucoup de radios en zone rurale qui ont une véritable importance pour les populations. Presque autant de bénévoles et de salariés que les radios en ville. Radio locale crée un lien social qui permet de donner la parole à la population locale. En général ce sont des radios généralistes en zone rurale et en ville c’est plus ciblé (par exemple vers une communauté particulière comme radio-Portugal).

Constat : les salariés font fonctionner les radios à cause de l’essoufflement des dirigeants bénévoles.

 

Fin de la séance de la journée à 18h00

 

Vendredi 5 octobre 9h00

Règles de la démarche Grundtvig

 Justificatif lié aux mobilités à conserver, il peut y avoir un contrôle.

-Les documents à archiver sont les cartes d’embarquement des voyages

-Modèle différents pour les certificats de présence : France, modèle à télécharger, Irlande papiers libres. Chaque pays doit savoir de quel document il a besoin cependant les certificats sont valables par l’attestation officielle. Obligation de 12 mobilités. Planning sur 2 ans. Contrôle possible. Attention.

  • Travail sur les mobilités.

-Réunion avec tout le monde à fixer entre aujourd’hui et demain qui ne pourront pas être changées.

-Réunion thématique

-Mobilités bilatérales

Pour accueillir les réunions les organismes d’accueil assurent : locaux en bon état, connexion wifi, service de traduction-interprétariat, logistique (où manger où dormir, aller de la gare au site…).

Travail proposé sur le vendredi et le samedi dans le cadre des réunions collectives : tout le monde est d’ accord

Notion importante : identifier Enseignant / Apprenant pour le rapport final combien de chaque, ce n’est pas une notion qui est claire, il doit y avoir une proportion cohérente. Les bénéficiaires ce n’est pas que les gens qui voyagent ou que les membres de l’association. Cependant bien vérifier car en Belgique par exemple on demande une justification de l’adhésion à l’association.

Echange sur l’absence de Radio Nova

Elle est regrettée et comprise pour les motifs présentés (maladie et impossibilité pour une personne à mobilité réduite de voyager seule). Les dépenses de voyages ont été faites et semblent donc perdues mais la seule réalité prise en compte par les agences nationales est l’acte de présence, certifiée par l’organisme d’accueil, et en l’occurrence cette certification est impossible. Il est rappelé que des contrôles sont possibles après la fin d’une action et que les documents d’embarquement peuvent être demandés. Il faut donc une extrême rigueur dans la gestion de ces points là.

 

Calendrier des réunions générales multilatérales

  • Espagne Madrid : 22 et 23 Février  2013 ok

Thème : formation des bénévoles dans les radios, amener des praticiens des formations.

  • France Strasbourg : 12 juin  au 15 juin 2013 (dépend du calendrier européen) samedi 15 juin en lien avec le parlement et la rencontre avec d’autres acteurs des radios ok
  • Bradford : 11 et 12 octobre 2013 à confirmer regarde les dates de vacances

Thème : Immigrants et jeunes issus du milieu scolaire sans qualification

  • Irlande (Dublin South) : 28 Février  au 1 Mars 2014 ok
  • Suède (Eskilstuna): 12 au 15 Juin 2014. Travail 13 et 14 Juin ok

Calendrier réunions bilatérales

Pays
FR1 (FS) Lux Austria      Italie
FR2 (ORCEL) Autriche
Irl 1 W Doncaster Lux
Irl 2 S Italie Lux Austria
UK 1 Austria Lux S Dublin
UK 2 W Dublin Italie
Lux W Dublin Doncaster Espagne
Italie
Austria Doncaster Austria Lux
Suède Doncaster Austria Lux
Espagne Dublin S Italie Suède

Luxembourg ne peut  pas recevoir pendant les vacances scolaires

On se rend compte que travailler sur un planning serait trop long. On en reste aux hypothèses à revoir du tableau amorcé. (ne pas en tenir compte). Autriche propose de voir cela entre chaque pays.

Eric demande que le coordinateur soit informé des mobilités. Il  fabriquera une fiche de visite à compléter et renvoyer pour garder la mémoire collective de ces rencontres

 Coût commun

1        Projet de livret commun qui a besoin d’une conception graphique

2        Website : action + produit final + documents communs

3        Rapport par une structure externe : obligation

4        Coordination générale, Fréquence-Sillé

1        livret commun : 1 000 euros (faire une édition de qualité avec un imprimeur graphiste)

2        Website : 1 500 euros (Eric propose de faire le site à Sillé)

3        Evaluation externe : 2000 euros. L’hypothèse de Pierre Montel est validée

4        Coordination générale: (3000 euros)

Total  autour de 7500 euros

Critère économique : faire un apport sur le pourcentage que l’on perçoit pour payer les frais.

Il est proposé un apport de 4%.

Radio

Subvention

Apport

 France Fréquence-Sillé

18 000   €

720 €   ok

 France ORCEL

18000   €

720 € ok

 Irlande W Dublin

18 000   €

720 € ok

 Irlande South Dublin

18 000   €

720 €   ok

Espagne   Radio Enlace

17 000   €

680 € ok

Italie   Radionova

20 000 €

800 € ok

 Luxembourg LMW

16 000 €

640   € ok

 Uk   Bradford

20 000   €

800   € ok

 Uk   Doncaster Hy-R

20 000   €

800   € ok

Suède Eskilstuna

14 000   €

560   € ok

Autriche Comit

13 000   €

520   € ok

Total

192 000   euros

7680 euros

 

Propositions

Suède 17 Octobre réunion d’information dans leur pays

Chrissy propose d’inclure les frais d’interprétariat dans la coordination générale. La traduction du livret et internet est incluse mais pas l’interprétariat sur les réunions. Accord des participants sur ce point

Agus propose : pour les réunions à Bradford et Suède les structures d’accueil peuvent aller chercher des financements complémentaires pour les traductions.

Helmut : agence pas d’accord pour les dépenses auprès des personnes internes. Sur les factures il ne doit pas y avoir les frais des personnes

Yolanda : Souhaite que sur le site web apparaisse la traduction en Espagnol

Le plan est validé par tous les partenaires.

Objectifs

Février 2013 : Travail sur la création d’un outil internet

Mai 2014 présenter un référentiel de compétences des bénévoles, solide et de qualité pour qu’en juin 2014 (Suède) on finalise un livret de compétences bien valorisé.

Rapport officiel, une évaluation externe, livret de compétence sur papier et sur internet. Prolonger l’action pour tester l’outil qu’on a fabriqué.

Réunion pensée comme moment de construction plus que de conclusion, idée de construire ensemble la réflexion.

Risque de différentes directions donc réunion doivent être la pour faire le travail. Pour chaque réunion avoir un objectif spécifique.

Définir ce que signifie livret de compétence. Espagnol, Français, Anglais, Allemagne

Travail de groupes

2 groupes mélangés sont constitués pour échanger sur les trois formes d’éducation (formelle, non formelle, informelle) : dire ce que c’est et ce que n’est surtout pas.

Finalisation administrative de la rencontre :

  • Attestation  de présence
  • facturation  sur remboursement de frais locaux avancés par FS
  • remise  du CD (photos, émission de radio, reportage TV)

 

Fin de la séance de travail 14h00

Départs des délégations :

-          Etalés dans l’après-midi

-          Avec Luxembourgeois et Anglais, visite au Mans et à Radio Alpa.

 Résultats du travail de groupe :

Groupe A  C’est….. Ce n’est pas…..
Education formelle SchoolTraining institutions

Primary school  to University

Special programs

Full time technical and   professional education

Accredited achievement

Certified curses

External validation

Recognized (nationally,   european)

Time frame (période   définie) Education non formelleSpecial training that   is not given by an established school institution but organised by community   based organisationEvening classes

Workshops

Special curses Education informelleLifelong process where   a person acquires attitudes, values, skills, and knowledge from daily   experiencesInfluences from   environment

Family

Neighbour

Working

Library

Mass media

 

Groupe B  C’est….. Ce n’est pas…..
Education formelle SchoolUniversity

Acredited training

Enseignement connecté à une institution privée ou publique et   accréditée par un ministère de l’éducation

Curriculum

Assessments criteria

Pre-determined goals

Professions

CompulsorySelf generated learningWorkshops

flexibleEducation non formelleEnvironmentConnecté au temps libre

Connecté à l’implication d’associations

Tiers secteur

Par choix

Objectifs concrets en lien avec une analyse de la réalitéSchoolNatural curriculum

CompulsoryEducation informelleDialogueInvisible

Delivred by third secteur

The whole day long

Accredited learning   structured in a interest selfby

Volunteering

UnaccreditedSchoolCompulsory

 

Ce rapport a été établi à partir des notes saisies par Christelle Cochetel-Ferone puis abondement et  finalisation de mise en forme par Eric Lucas

Une version en anglais suivra prochainement.

Documents de presse sur l’événement:

-          Article Maine Libre

-          Article Les Alpes Mancelles

-          Emission Fréquence-Sillé

-          Reportage LMTV

 ——————————————————————————————————————–

Tableaux issus des travaux de Madrid sur les attentes des bénévoles:

Tableau 1  / Tableau 2 ensuite

Madrid  / Grundtvig  /  Forma Radio For Me /   Février 2013

Groupe de travail,  Group :

  • Autriche :      Helmut
  • Espagne :      Javier Sonia
  • France :      Christelle
  • Irlande :      Tina  Aishling  Lee
  • Italie :
  • Luxembourg :      Herbert
  • Suède :      Ragnar
  • Uk :      Claire
Question 1)Qu’est ce qui amène des personnes à s’intégrer dans   une radio sur une démarche volontaire ?

What causes   persons to be part in a radio as a volunteer? FrançaisEnglishSpanish Un hobbyParce qu´ils n´ont pas d´emploi

S´initier a la radio

Travailler sur des thèmes sociaux

Compléter leur cursus universitaire

Faire découvrir leur musique

Parler dans sa propre langue

Prendre du plaisir

Immigres veulent faire une émission pour parler de   leur culture, ils produisent le programme qu´ils veulent, rendre service a sa   communauté

Gagner en confiance, pour parler en public,   s´améliorer à l´oral

Avoir la parole, se faire entendre notamment pour   les femmes

 

 

  1. People who have retired want a   hobby.
  2.   Because they are unemployed
  3. Young people want to experience   journalism
  4. To highlight social issues such as   environmental, feminist issues, empowerment of women
  5. Peopole want to gain practical   skills in radio after learning about radio in college/university
  6. to transmit alternative culture   through their love of music, e.g Specialised music jazz, cultural music   african, latin, italian
  7. community radio to broadcast in   their own language – enabling that person to reach out to his/her local   community, sharing news and issues from their community therefore combating   social isolation
  8.   they may just enjoy radio
  9. to produce programmes that they   would like to hear themselves on radio – it allows access to the media for   individuals and groups.
  10. People are pushed by their   community (language) to do something for them in their language, this person   may be a good communicator within their community.
  11. For pupils in schools to help them   become more confident and overcoming shyness
  12. for women they arrive because in   some cases in their homes no one listens to them.  They are being listened to.  Radio gives them a voice.

 

Question 2)Quelles sont leurs attentes identifiées ou   identifiables ou difficilement identifiables, leurs demandes formulées ou   suggérées ?

◦         Pour s’intégrer

◦       pour   commencer à agir

What are their   expectations identified or identifiable or easily identifiable, their   requests or             suggestions?
- To integrate
- To begin to act FrançaisEnglishSpanish Améliorer ses compétencesPasser a la radio

Prendre sa place dans la sphère publique

Apporter de nouvelles idées

Développer sa propre façon de faire de la radio au   niveau journalistique, technique

Apprendre avec des moyens simples

S´intégrer dans un fonctionnement existant

 

 

 

  1. Becoming more confident, speaking   with other people and skills development
  2. improving competancies at different   levels.
  3. To claim their space in the public   sphere
  4. the expectations that they will be   trained and will learn new skills
  5. expectations change from year to   year
  6.   they reach other people
  7. new people can bring a fresh   approach to old ideas
  8.   they revitalise old ideas
  9. they meet people from new cultures
  10. learning new skills, expectations   change on how to approach members of the public which gets better, how to   present different sections within their shows
  11. developing your own style as a   presenter
  12. how to polish your broadcasting   skill
  13. to join a group that has he same   or similar idea.
  14. Some times people expect better   equipment they want to be superstars
  15. sometimes they expect to be able   to just arrive and leave without helping out in the studio to keep it clean –   they don’t want to wash the cups for example.
  16. To make a change for themselves   and their communities.
  17. To get free tickets to concerts.
  18. How is the radio experience   recognised on a CV – if your are a volunteer is it important for the company   that you are applying to for a job. Is volunteering recognised

 

Question 3)Quelle attention particulière est portée lors de   l’accueil et dans les premiers moments par les responsables, les encadrants,   les collègues …..
What attention is “paid” at the   reception and in the first moments by managers,supervisors,          colleagues ….. FrançaisEnglishSpanish Un formulaire pour exprimer leur motivationMise en place d´une journée de découverte,   transmission des valeurs de la radio

 

Consacre beaucoup de temps a parler du projet, a   expliquer

que l´on va encadrer les nouveaux venus

porter une attention particulière au matériel,   responsabiliser les bénévoles,

partage un lieu avec d´autres

les bénévoles sont un support pour la radio, au   niveau financier aussi

Formation journalistique

 

 

 

  1. They have to fill in a volunteer   application form. This will tell me about them and their experience in radio   and what they know about community media, what days and times they are free   to volunteer.
  2.   Volunteers come in and are given an application form and invited to   attend an Induction Training lasting one day. This is free.
  3. 3.      Volunteers come to the radio and   have to attend a 6 week training course which they have to pay for.
  4. Radio Enlace – a) I want to do a training   course – call in June the next course is the. b) we sit down with them and   explain what they want to do, they have to pay 20euro per month. They will show   them how to work the desk’s and how to present/produce and research a show.
  5. Show people who come to the   station around the station and they are introduced to people and tell the   volunteer about themselves and what kind of shows they do
  6. its organic and depends on the   person who arrives at the station and what they are looking for, are they   part of a group or organisation.
  7. They have to sign up for an annual   membership from 5 unemp to 20 group per year.

Question 4)Comment augmentons-nous les compétences ou donnons   accès à de nouvelles compétences non visées initialement ?

 

How do   we increase the skills or provide access to new skills not covered initially? FrançaisEnglishSpanish Les motiver;prendre du recul pour réfléchir et voir de quel   façon je peux m’améliorer

Autocritique

Offrir des échanges européens, Grundtwig

Echange avec des tuteurs

  1. To motivate people to reflect   their activity in the radio to define what they want and they can improve   themselves with the help of the station.
  2. Send them to a gruntvig project
  3. after their 6 week training they   can come back to people and ask them for more information, it is non formal   cooperation between new volunteers and people who have been at the station   for a long time.
  4.   They learn by practice – buddy system. Mentoring
  5. volunteers are aware of what they   can and cannot do and send them to the right person or training workshop
  6. Craol organise training for   Trainers about twice per year this is offered for new trainers and   experienced trainers
  7. formal training national   certification Level 3 and 4 and official formal computer training course for   older people,
  8. setting up a meeting with all   volunteers and asked them what kind of training they want and over 12 months   in- formal training will be carried out, the volunteers decided at the   meeting in December what training they wanted to do for the following year.   They set up a calander of events – 60/70 volunteers and board members   attended the meeting, there was a dinner in the evening
  9. in Salzburg – each volunteer must   attend a meeting to discuss their show and renew their volunteer applicaiton   – this develops a culture of feed back between the Manager and the   volunteer  -

Offrir des formations pour améliorer les   compétencesRéunir les bénévoles pour faire le point sur leurs   besoins

 

Culture de Feed back ,

mise en place des réunions entre bénévoles et   responsables  Question 5)Qu’est-ce qui marque les limites d’une structure   pour être capable de faire avancer des bénévoles ?

What marks the   limits of a structure to be able to move (enhance) volunteers? FrançaisEnglishSpanish Moyens financiersLe temps dont nous disposons

On ne prend pas le temps de faire le point et de   réfléchir avec les bénévoles a la façon de les faire progresser

Peu de reconnaissance de pratique des bénévoles au   niveau professionnel

 

Il y a peu d´études   scientifiques qui viennent appuyer les bienfaits de la pratique bénévole,   c´est un manque

  1.   Lack of funding
  2.   timeing around volunteers availability
  3.   restricted hours that staff work
  4. trying to look after volunteers   and do your administraion work as well
  5. if a station is open 12 hrs per   day, it consumes your life because people expect you to be there all the   time.
  6. Staff don’t get the chanceto train   because they don’t get the same training as volunteers and they need to   continue their training but cannot because they are at work all the time.
  7. Volunteers will only work a certain   amount of hours
  8. the soical economic experience of   the community that they are volunteering in.    If the area is poor and people leave school early and don;t see   education as important that will restrict your ressources and how poeple   engage with community radio
  9. communiy radio has been a good   experience with organising their lives community radio has helped them   develop many new skills.
  10. That we will need strong support   from scientific studies on how much people benefit from this kind of   education.

Autres   commentaires :The opportunity to promote your station and   tell people what your doing and attacting new volunteers and not having the   time to invest in your own stations and market it to the community.Personal development – when Radio Eskilstuna   they changed the constitution which was to help people with their personal   development.

 

If the staff had more time and or more paid   staff they could help people better, and take time with them.

A notice board in the station for people to   write comments on regarding what’s happening in the station.

————————————————————————————————————————————-

Groupe de travail 2

Madrid  / Grundtvig  /  Forma Radio For Me /   Février 2013

Groupe de travail,  Group :

  • Autriche:      Elisabeth
  • Espagne :
  • France :      Pierre, Eric
  • Irlande :      Yasmine, Liam, Iain, Franck
  • Italie :      Antonio
  • Luxembourg :      Maisy
  • Suède :
  • Uk :

Saisie : Eric

Question 1)Qu’est ce qui amène des personnes à s’intégrer dans   une radio sur une démarche volontaire ?

What causes   persons to be part in a radio as a volunteer? FrançaisEnglishSpanish Avoir une expérienceFaire du spectacle

Gagner rapidement de   l’expérience

Transmettre une   passion, un loisir

Aimer parler

Prendre part à un   projet une association

Vouloir être   participatif

Faire quelque chose   pour la collectivité (femmes, immigration)

Passer un message   particulier dans un premier temps

Être dans un groupe,   une communauté

Moyen d’accéder à une   formation, éducation

Porter des débats

Vouloir être une   superstar et alors vouloir voir les coulisses

Juste pour la   technique ou être dans le groupe

 

Ego, vanité

Être partie prenante   dans un processus en amont pour peser sur l’aval

Enseignement :   devoir Connaître comment faire de la radio

Découvrir le monde   des médias

C’est excitant !

Nouvel élément dans   le combat politique : être actif localement pour défendre des droits

Amusement :   découvrir le monde des DJ reporters…

Accès facile pour   être DJ

Avoir une expérience   pour exprimer sa voix une passion

Connaissances   techniques

par accident

Commencer comme   journaliste bénévole en disant que la chance pourra sourire pour être payé   par la suite

Volontarisme

Etre quelqu’un

 

Faire respecter sa   parole, alors qu’elle ne l’est pas dans son statut du quotidien (ex: jeunes)Get experienceMake a show

Gain quickly experience

Share a passion, hobby

Love to speak

Be part of project, association

Want to participate

Do something for community

(ex women, immigration)

To pass a certain message as a   first step

Want to be in community group

 

 

 

 

Way I get training, education,   Carrier debate

Want to be superstar, and seeing   the work behind background

People who do background   work : reasons

Ego, vanity

Be part in process, input is   important for output

Induction course : must know   all the application in radio

As a student : discover   world of media

Exciting !

Political fight : be active   locally for the rights

 

 

Amazing- dj, reporter- get in   this world

DJ station opens – asked to Make   a talk-show

Have an experience  to Express voice, passion

Develop technical

Accident

Started journalism not paid and   be paid through

Volontarism,

To be someone

 

 

 

To be respected, for Somebody who   is not so in his life (ex : young people)     Question 2)Quelles sont leurs attentes identifiées ou   identifiables ou difficilement identifiables, leurs demandes formulées ou   suggérées ?

◦         Pour s’intégrer

◦       pour   commencer à agir

What are their  expectations identified or identifiable or not easily identifiable, their   requests or      suggestions?
- To integrate
- To begin to act FrançaisEnglishSpanish Des gens fascinés par   la radio comme moyen de communicationVeulent être   importants, star, personnalité,

Vision des radios   communautaires, espoir d’influence

Ne font pas de   différence entre radio commerciale et radio associative

Veulent un   développement personnel et acquérir des savoir-faire

Veulent savoir   comment on y travaille

Nous ne savons pas ce   qu’ils veulent mais nous devons essayer de comprendre ce qu’ils veulent

On peut supposer   qu’ils voudraient aller vers des radios commerciales

On ne sait pas

vouloir être écouté,   sortir de l’isolement

Espérer développer   des savoir faire

Veulent imposer leur   propre vision de la communauté

Espèrent que leur   message peut être entendu dans toute une région

des règles, des   conseils pour avancer

veulent le regard sur   eux de l’extérieur plus que de l’intérieurPeople fascinated by radio as means of   communicationExpectation : want to be important,   star, personality

View of community radios – influences   expectation

Do not make difference between commercial et   associative radio

Want personal development and skills

 

 

 

 

Want to know how it works

We do not know but we must try to find what   they want

Suppose that they want to get to commercial   radios

Do not know

Want to be listened to, break up isolation

Expecting to develop skills

Want to impose own vision on community

 

 

 

 

Expect that the message can be heared in the   whole region

Rules, guidlines

Want feed back from outiside more than inside

 

Question 3)Quelle attention particulière est portée lors de   l’accueil et dans les premiers moments par les responsables, les encadrants,   les collègues …..
What attention is “paid” at the   reception and in the first moments by managers,supervisors,          colleagues ….. FrançaisEnglishSpanish Réunion pour   recueillir les ressenti dans le groupedire les règles

Expliquer les   vocations de l’association

Que faire en cas de   problème…

Règles : ce qui   est interdit, respect du matériel, comportement

Formation

Premières   explications sur la façon dont fonctionne l’association, son administration,   son équipe

Accueillir par un   simple et court dialogue

Faire qu’il se sente   à l’aise

Expliquer qui sont   les personnes, leurs rôles

Leur donner les   moyens d’être indépendant

Demander ce que les   personnes souhaitent faire et les compétences qu’elles veulent développer

Mettre en œuvre des   compétences dans le but de développer des compétences et de favoriser le   développement de la radio

Mesurer l’importance   du programme

Ne pas exclure les   « très égocentriques » mais les aider à faire évoluer leur attitude

Trouver des moyens de   les faire rester dans la radio

Leur donner des   responsabilités

Les attentes des deux   parties doivent être coordonnées

Créer un contexte   « gagnant-gagnant »

Les radios ont besoin   de volontaires et les bénévoles ont besoin de    l’expérience de la radio

donner aux   volontaires la possibilité de progresser

Enseigner les règles   (politiquement correct car outrepasser les règles nuirait à la station et à   la communauté

Respecter les   conditions fixées par la licence avec l’EtatMeeting – groupe sensationTell the rules

Explain the aims of the association

What you have to do in case of….

Rules: what is prohibited, respect of   material, behavious

induction course

training

first explain how it functions, about   management, staff,

 

 

welcome by small talk , let him feel   comfortable

explain different people, what they are,   their roles

give them the means to be indépendant

Ask what the persons can do, what skills must   be developed

use skills

share ressources in order to increase the   skills — groth of the station

importance is programm

 

 

 

 

 

not excluding « ego-maniacs » at   once but help them to change their attitudes

find means to make them stay give them   responsabilities

Expectation from both parts must be linked

win-win situation

stations needs volonteers, volonteers needs   the compétence background of the station

Give the volunteers the possibility to   progress

teach them respect the rules (political   correctness, because breaking the rules harms the station and the community

respect the conditions of the license

Question 4)Comment augmentons-nous les compétences ou donnons   accès à de nouvelles compétences non visées initialement ?

How do   we increase the skills or provide access to new skills not covered initially? FrançaisEnglishSpanish ObservationFaire l’état des   lieux de ce que le volontaire sait faire

Faire sentir que ce  n »est pas difficile

Lui demander de quoi   il a besoin

mettre à l’aise

apporter un   accompagnement constant

planification claire   de la formation

Convaincre la   communauté des apports de la formation

gestion de la   formation et de l’intégration maîtrisée par les volontaire : autonomie   dans le processus d’apprentissage

Proposer après des   ateliers de formation

retour sur les   émissionsObservationTo identify what the volunteer know to do

make them feel that it’s not that difficult

tell him to ask he needs

make him feel comfortable

give constant support

volunteers training, planing day

 

 

decide community about what training should   be given

provide access

self managing, self awareness

Provide further education (workshop)

Feed back on broadcast     Question 5)Qu’est-ce qui marque les limites d’une structure   pour être capable de faire avancer des bénévoles ?

What marks the   limits of a structure to be able to move (enhance) volunteers? FrançaisEnglishSpanish ArgentTemps

Equipements

Personnel

connaissances,   compétences, manque d’ambition des volontaires

résistance à   l’apprentissage

motivation, manque de   facilité à développer de nouveaux apprentissages

Manque de respect   mutuel entre enseignants et apprenants

enseignement   académique mal accepté par les structures

les volontaires ayant   bénéficié de formation académiques se sentent supérieurs aux formateurs de la   station comme ils ont une vue des radios communautaires comme n’étant pas de   vraies radios.MoneyTime

equipment

staff

knowledge

competences, low expectations from the   volunteers

learn resistent

motivation, non-facility of developping   teaching skills

staff : refuse to develop new skills and   training methods

lack of respect for trainers-trainees and   trainees-trainers

academic training not accepted by structures

Volunteers with academic training feel   superior to station trainers as they may view community radios as « not   real radios »      Autres   commentaires :

 

 

Traduction